La Grande Maison


Construite au milieu d’un vaste parc planté d’arbres plusieurs fois centenaires, la propriété dite « La Grande maison » appartient à la commune depuis 1953.
Après avoir accueilli la mairie jusqu’à la fin des années 1990, la demeure aussi appelée « le château de La Bonde » abrite aujourd’hui la maison des associations.

 

 

La Grand’’Maison de la fin du XVIIIème Siècle à nos jours.

 

fleche-claire Les premiers occupants de la Grand’Maison furent M. Charles, Auguste, Joseph CREUZE, inspecteur de l’Académie de Poitiers et Mme Marie-Sophie RICHARD D’ABNOUR.

 

fleche-claire 10 NOVEMBRE 1829


Les propriétaires deviennent M. Olivier TREUILLE, juge de paix, demeurant dans le bourg de Cenon et Mme Françoise HERAULT, qui décèdera le 3 décembre 1876.

 

fleche-claire 19 JUIN 1880


M. Olivier TREUILLE, leur fils, devient propriétaire et décèdera le 23 octobre 1917, sa femme Mme Léonie FROGIER décèdera le 13 mars 1904, le couple aura deux filles : Léonie et Rachel. Au décès des parents, la nouvelle propriétaire devient Mme Léonie TREUILLE veuve de M. PIERREDON Maurice, administrateur délégué de la S.A. des Papeteries DARBLAY, décédé le 10 décembre 1913. A son décès le 13 novembre 1934, Léonie TREUILLE lègue la maison à sa sœur par exécution testamentaire.

 

fleche-claire 8 MAI 1935


Mme Rachel TREUILLE veuve de M. Antoine, Louis AUBOYER devient propriétaire de la maison léguée par sa sœur. Elle décède le 2 janvier 1941 et ses quatre enfants deviennent les nouveaux propriétaires.

- Jean AUBOYER TREUILLE, Commissaire Priseur Honoraire, et sa femme Marie, Gracieuse, Joséphine BRUNI demeurant à Paris. – René AUBOYER TREUILLE, Docteur en Médecine et Pauline, Marie,  Louise CHAROY, demeurant à Orléans. – Germaine AUBOYER TREUILLE et Victor AMANT, demeurant à Angers. – Antoinette AUBOYER TREUILLE et Jean-Jacques, Marie, Marcel PONROY, demeurant à Orléans.

 

fleche-claire 29 JUILLET 1940


Un ordre de réquisition de M. le Préfet de la Vienne est lancé pour le logement des troupes allemandes.

 

fleche-claire 22 JUIN 1941


M. Maurice, Albert, GERGAUD, assureur, demeurant rue du Verger à Châtellerault, veuf de Mme Françoise LELONG devient le propriétaire.

A cette époque cette maison d’habitation dispose d’un jardin, cour, grange, écurie et bâtiments,  entouré de murs et d’un pré avec une lisère de bois le long de la Vienne appelée alors « La Bonde » et séparée du pré par un petit sentier d’herbage. Cette propriété d’une contenance d’environ quatre hectares s’étend entre la Vienne et le chemin de Bonneuil-Matours.

 

fleche-claire 9 MAI 1953


Le maire Marcel RIBBE par délibération du conseil municipal en date du 3 septembre 1952, déclare le bâtiment d’utilité publique le 12 février 1953 et la maison devient propriété de la commune.Le rez-de-chaussée comporte un vestibule, une salle à manger et des WC.